La chance d’une vie

Je m’appelle Pauline Ducros et j’ai 32 ans. J’habite à Poitiers et je travaille en tant qu’éducatrice spécialisée. Ma merveilleuse famille se compose de mes deux parents adoptifs, ma mère et mon père, suivie de mon grand frère qui a également été adopté.

Mes parents m’ont adopté à 6 mois au Brésil, ils ne pouvaient pas avoir d’enfant biologique.


Ma remise en question sur mon adoption est arrivée progressivement, elle s’est précisée de manière consciente vers l’âge de 12/13 ans, sans réel événement déclencheur.


J’ai commencé à me demander quelles ont été les raisons de mon adoption, mon abandon était-il nécessaire ? J’en suis arrivé à me demander si personnellement, j’étais fautive. Ne suis-je pas une bonne personne ? Est-ce que je leur ressemble ? Des interrogations en suspens qui, plusieurs années après, n'ont toujours pas trouvé de réponses.


Je souhaite retrouver ma famille biologique, non pas pour retrouver mes parents à tout prix, mais pour connaître mon histoire et mes origines. J’ai entamé les recherches, mais malheureusement, je ne suis pas au bout de mes recherches. Ce que je peux dire aujourd’hui, c’est que j’ai besoin de continuer le chemin que j’ai entrepris pour avoir des réponses.


Mon adoption, je l'ai vécue comme une chance : la chance de ma vie.

J’ai reçu une bonne éducation avec des principes et des valeurs qui font de moi la femme que je suis aujourd’hui. J'ai une famille adoptive aimante qui participe à mon bonheur et mon épanouissement.



Mon histoire a également inspiré mon choix de carrière professionnelle, elle m’a permis de me sensibiliser face aux problèmes et besoins sociaux de notre monde. Je sais que ma place est auprès des autres, aider, accompagner et soutenir est ce qui donne un sens à ma vie. Mais ne vous y trompez pas, je garde tout de même des séquelles de mon expérience, cette peur de l’abandon est toujours très présente en moi, mais je la combats tous les jours et parfois, je la laisse m’envahir pour l’affronter et la comprendre.










Quant à mon avenir, il s’annonce prometteur et rempli de nouveaux projets. J'espère bientôt faire un voyage au Brésil pour ressentir mes racines et combler ce manque que je ressens depuis tant d’années.


51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout